Catoire-semi, c’est l’histoire parfaite de l’entreprise partie de rien, pour être actuellement un incontournable dans son domaine. Créé par Georges CATOIRE en 1958, Catoire-semi a débuté dans un petit atelier situé à Yvelines. L’atelier n’avait alors que quelques clients locaux et quelques employés. Avec le développement de son activité, la société s’est délocalisée dans un plus grand emplacement à Martizay en 1971. Comptant maintenant plus de 80 outilleurs dans son équipe, Catoire -semi vie une croissance continue en augmentant toujours son chiffre d’affaires.

Production de divers outillages de forge et de fonderie

 Catoire -semi œuvre depuis toujours dans la fabrication d’outillages de forge et de fonderie. Pour les deux types d’outillages, cette société effectue la production d’outils neufs, mais aussi la réparation de vieux outils. L’entreprise produit surtout des pièces neuves de forges et de fonderie pour l’industrie aéronautique, automobile et de l’énergie. Cependant, quelques entreprises appartenant à d’autres secteurs effectuent quand même des commandes chez elle. Avec ces 6 décennies d’expériences, ce n’est pas du tout surprenant que Cartoire-semi soit une référence dans le domaine du forgeage et de la fonderie. Ses clients habituels la connaissent et lui font confiance pour la construction de leurs pièces.

Dans le but de procurer des pièces toujours plus complexes, Cartoire -semi ne se limite pas dans ses investissements. La société suit de très près les évolutions en matière de nouvelle technologie dans le domaine de la forgerie et de la fonderie. Ainsi, elle possède aujourd’hui tout le matériel et le savoir-faire pour garantir la satisfaction des commandes qui lui sont accordées. À la sortie des outils nécessaires pour l’usinage de l’acier réfractaire, Cartoire -semi a été l’un des premiers à posséder cette technologie sur le territoire Français.

Une nouvelle politique et des extensions du lieu d’exploitation

En 2015, Cartoire-semi a effectué un changement profond dans sa politique sous l’initiative de Laure CATOIRE-BOISSÉ. Le changement concernait surtout la conduite des ressources humaines de l’entreprise. Afin de savoir la valeur de ses employés, la société a conduit un bilan de compétence. Après cela, une nouvelle organisation des tâches a été instaurée au niveau de Catoire-semi. La favorisation de la promotion interne a aussi fait partie des changements insufflés par Laure CATOIRE-BOISSÉ. Cette disposition a été prise pour récompenser le talent et la loyauté des employés, qui font la réussite de l’entreprise.

Pour suivre le développement florissant des activités de l’entreprise, une extension de l’usine de Martizay a dû être réalisée en 2018. C’est le flux de commande toujours croissant provenant du domaine de l’automobile et de l’aéronautique qui a poussé Cartoire-semi à vouloir étendre son lieu de production. L’entreprise a étendu ses 2000 m² de surface de production à 4000 m². Cette extension a été accompagnée par l’acquisition de deux nouvelles fraiseuses à commande numérique, pesant 70 tonnes de chaque. Ces nouvelles immobilisations ont nécessité un grand investissement de la part de la société. En effet, l’extension et l’achat des deux fraiseuses ont couté la coquette somme de 4,5 millions € à Cartoire-semi, avec, en sus, une aide financière de la part du secteur public, qui s’élève à 400 000 €.